Amoral dessein

Prescriptive incarnation de ma pensée 
Entre tes seins, je puise ma raison
Le creux de ton ventre 
Infère mes volontés

Avec ton regard comme prémisse,
Et ta caresse, cette proposition,
Eclot le mystère du sens
Qui se dénoue entre nos lèvres
Pour que s’entremêlent 
Nos corps et, nos esprits
Révélés et, le vertige
De l’abîme dualiste 
Enfin comblé

5 commentaires sur “Amoral dessein

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s