Tes raies spectrales

Ton ventre est la mer
Et le champs des possibles
Des raies spectrales
Au fond de toi, scintillent
Comme des ondes
Où je me noie

Je m’immisce sous ton masque
A coeur béant
Comme une plaie
Ouverte dans ton intimité

Mon tenseur déployé
Dans le chant de ton espace
En contorsions
Nos forces se conjuguent
En d’infinis soupirs
Qui se propagent
Dans tes yeux céruléens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s